Partenaires Tendances

Pilates Booty à Bromance Paname : le cours à adopter avant l’été

 

Par un midi ensoleillé, je décide d’aller pendant la pause déj’ au cours de Pilates Booty chez Bromance Paname. Si tu ne connais pas encore ce studio, fonce ! Au cœur du 11ème arrondissement, ses fondatrices Audrey et Élise le définissent comme le parfait mix entre fit and chill.

De nombreux cours de barre, yoga et Pilates y sont proposés. Il existe un espace détente aux couleurs chaleureuses et doté d’une imposante verrière, l’endroit parfait pour papoter avec les autres participantes en attendant son cours ou profiter un peu après sur les coussins multicolores pour prendre un café.

Pilates Booty à Bromance Paname : qu’attendre du cours ?

On ne va pas se mentir, le « Pilates Booty » était un cours qui m’intriguait depuis son apparition sur le planning. J’ai donc décidé de franchir le cap, vraiment enchantée à l’idée de souffrir du fessier. Je me dis que cela ne me fera pas de mal à l’approche de l’été. Avec un intitulé comme celui-ci, pas de doute sur ce qui va être la priorité pendant les 45 prochaines minutes.

Nous sommes accueillies dans la salle du rez-de-chaussée par Julie, qui donne ce cours plusieurs fois par semaine. L’espace est cosy et il n’y a pas de miroir. Cool, pas de complexe à avoir !

Une douzaine de filles sont présentes et la prof commence par changer l’orientation de nos tapis pour mieux observer la position de nos bassins et la corriger si nécessaire. Si nous ne pouvons pas nous observer, elle s’en chargera avec grande attention.

Nos outils pour ce cours sont des poids de 1kg, un élastique et un « cercle Pilates ». Cela sert à intensifier le gainage en augmentant la pression sur le cercle avec les bras ou les jambes. Julie explique ensuite que la session se déroulera en 2 parties : renforcement musculaire se concentrant sur les fessiers et les jambes puis travail de la zone abdos-taille pour terminer la séance.

Pilates Booty - Bromance Paname 3

 

Pilates Booty partie 1 : renforcement musculaire

Nous commençons donc par le renfo avec des exercices qui utilisent les élastiques. Un mélange d’ouverture de hanches et de squats qui font vite brûler les fessiers et les cuisses.

Julie rappelle que les cuisses prennent le dessus lorsque les fesses n’ont plus la force et qu’au fur et à mesure des séances, nous verrons bien la différence. Lorsque les cuisses ne feront plus mal, c’est que nous aurons bien musclé notre fessier.

Nous passons au sol avec les élastiques, puis avec les poids à base de battements de jambes en tous genres et dans diverses directions, histoire d’être sûres de bien travailler tous les muscles. Si mes cours d’anatomie sont bien loin, ce cours a permis de me rappeler l’existence de mes 3 muscles fessiers : le petit, le moyen et le grand, que nous avons bien pris soin d’activer tour à tour.

Julie elle-même définit certains exercices qu’elle nous propose comme « pas très agréables », mais ses encouragements constants nous font persister et on s’accroche. Ce qui aide aussi, c’est la playlist bien cool qui fait défiler Estelle et Kanye, Daft Punk, etc. La musique nous aide à garder le rythme des exercices et le sourire.

 

Pilates booty partie 2 : abdos-taille

À peine sommes-nous venues à bout de la première partie que nous enchaînons sur la seconde se concentrant sur la zone abdo-taille avec le cercle de Pilates. Il est bien important de coordonner ses mouvements à sa respiration pour être bien efficace. Julie fait souvent le tour des élèves pour corriger les positions ou nous rappeler de maintenir notre centre bien gainé.

Habituée du Pilates, je retrouve là des exercices communs à la discipline. Pourtant sportive, les exercices sont tellement efficaces que je n’arrive plus trop à me concentrer sur les comptes et fais confiance à mes voisines de tapis pour faire le bon nombre de répétitions.

On finit en douceur par un peu de stretching et hop, on file à la douche (quel bonheur d’avoir la douche à disposition pour retourner au boulot fraîche et pimpante ! Essaye d’y aller en premier car il n’y en a qu’une donc si tu es pressée, cela est bon à savoir).

 

Comment je me suis sentie après le cours de Pilates Booty ?

Tout le milieu de mon corps est en feu, mais c’est pour la bonne cause ! J’ai vraiment la sensation d’avoir bien travaillé et j’ai eu des courbatures le lendemain, mais rien d’insurmontable.

À ce rythme, j’ai bon espoir d’avoir le booty de Beyoncé si je continue à y aller régulièrement. Le studio a augmenté les créneaux disponibles (lundi, mercredi et jeudi) alors pas d’excuse !

 

Qu’apporter pour le cours de Pilates Booty ?

De l’eau car on fait monter le cardio, une petite serviette pour s’éponger car mine de rien on transpire et une plus grande si tu prévois de te doucher sur place. Le studio fournit le tapis et les instruments nécessaires au cours.

 

Pour finir, Audrey et Élise sont vraiment aux petits soins pour leurs visiteurs. Elles m’ont réservée un super accueil et après la séance en discutant avec elles, j’ai appris que ce cours est pour le studio une véritable « success story ». Alors je t’invite à l’essayer et même à l’adopter à l’approche de l’été pour bien tonifier son corps et pour un effet wow sur la plage.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply